Hohhot

Publié le par Val

J'arrive enfin en Mongolie intérieur, à Hohhot (prononcer "roureroteu") où j'espère voir les steppes et avoir un aperçu de la vie mongole. La première chose que je remarque, c'est que tous les panneaux et les enseignes de magasins sont traduits en mongole.
Dès mon arrivée à l'auberge, je programme mon excursion dans les steppes. Le lendemain, me voici au milieu de ces vastes prairies accompagnée de 3 taiwanaises et 1 taiwanais tous très sympathiques. L'après-midi nous apprenons à trotter sur un cheval mongole. Il sont plutôt de la taille d'un poney que d'un cheval. Ils sont parait-il très résistants et peuvent parcourir de grandes distances.

Ret-0575 Ret-0563

Au dîner nous avons goûtons des spécialités locales! Dommage que la cuisine se fasse dans une petite maisonnette et non pas dans la yourte comme je l'avais espéré... Le soir,  nous allons à la chasse aux bouses de vache séchées afin de faire un feu pour nous réchauffé et nous éclairer .
Les steppes aux abords de Hohhot sont parsemées d'énormes camps de yourtes pour accueillir les tours organisés. Le soir, il y a même des feux d'artifices. Heureusement que nous ne sommes pas dans un de ces gros camps.

Ret-0554 Ret-0558

Ret-0543

De retour en ville, nous visitons le temple le plus authentique que j'ai vu en Chine. A l'intérieur, il y a encore de vieilles tapisseries peintes, les poutres sont encore en bois et les moines chantent des chants religieux tibétains 2 fois par jour.

Ret-0659

Ret-0664

Le reste du séjour, nous visitons tranquilement la ville et la mosquée. Le dernier jour, il pleut. Nous improvisons donc  une partie d'oslets mongols, et ce fut un très bon moment.

Ret-0670Ret-0698

Ret-0617Ret-0691

Publié dans Les voyages

Commenter cet article