A la foire de saint Avalokiteshvara...

Publié le par Dav

Pour contraster un peu avec les trépidantes aventures de Val et Alex, je vous invite aujourd'hui à l'anniversaire d' un bodhisattva, j'ai nommé : AvloktiCheGevara, Avaletpuistuverra, enfin bref, Ava-tchoum, déesse miséricordieurse.

Une nouvelle occasion d'aller au fameux "parc du temple" ou se tiennent les festivités. Je suis sur qu'il vous manquait...

Dès 4h du matin (Il n'y a q'un fuseau horaire pour toute la Chine, du coup, à l'est, le jour se lève très tôt), les ruelles alentours se sont remplies d'échoppes, et d'odeurs en tous genres.

Je n'ai pu me libérer qu'après la journée de travail, mais je vous explique pas le bazar là bas autour. Pour ceux qui connaissent la foire de la St André à Annecy, dites-vous qu'il y à 20 fois d'habitants à Yingkou.

Ret-SAM 0021Ret-SAM 0032

C'est marrant pour un anniversaire bouddhiste, la plupart des stands de bouffe étaient tenus par des membres de la communauté musulmane.

La déesse à l'honneur ayant le pouvoir de guérison, il y avait aussi de nombreux infirmes mandiants. Ca c'était pas cool, parceque leur infirmité était clairement leur fond de commerce et que tout semblait un peu trop organisé pour être spontané. En clair, ils étaient au boulot.

Ret-SAM 0025Ret-SAM 0016

J'ai hésité à prendre des photos, et puis je me suis dit qu'il ne faut pas se voiler la face.

 

Mais tout n'était pas triste. Parmis les choses amusantes (en tout cas pour moi), j'ai pu traversé "La Forêt du Destin" :

Tous les diseurs de bonne-aventure étaient regroupés sous un petit bois et ils avaient franchement la touche. J'en ai discuté un peu avec un collègue chinois pourtant très terre à terre, il m'a bien dit que c'était du sérieux et qu'ils voyaient souvent juste.

 

Ret-SAM 0015Peut-être utilisent-ils la bonne vieille technique des nos horoscope en n'annoncant que des vérités vraies. Je n n'en saurait pas plus tant que je ne parle pas chinois... Autant dire que je ne suis pas près de percer leur secret. Tanpis

 

Sur ce,

A+

Publié dans Au jour le jour

Commenter cet article